La hantise du syndrôme « vieille fille ». 

Combien de fois avez vous eu droit à la question « c’est toi qui veut rester célibataire ou personne ne s’intéresse à toi ? ». Eh bien moi un milliard de fois ! Souvent je me dis que sans cette curiosité mal placée de certains, le célibat ne serait pas si difficile à vivre. Car non ! Ce n’est pas une maladie, un malheur voire un drame ! 

La société a décidé qu’à 25 ans il fallait être mariée avec un petit lardon au four. On se sent souvent flattée quand ces messieurs disent de nous que nous sommes de « bonnes femmes à marier ». Mais avant d’être une bonne femme à marier, ne devrions nous pas d’abord être de bonnes femmes ?! Qu’est ce que j’entends par là ? Être une bonne femme c’est vivre sa vie telle qu’on l’entend. Ni plus ni moins ! 

Alors je ne vais pas vous mentir, après plusieurs années de célibat bien planté, moi aussi j’ai eu des crises de panique, d’angoisse à l’idée de finir ma vie seule avec 10 chats. Et puis je suis arrivée en Métropole (je viens des Antilles si tu ne me connais pas encore). J’ai appris à vivre seule, à me débrouiller seule, à prendre des décisions seule ! Et vous savez quoi ? J’ai adoré ! Vous ne pouvez pas imaginer quel bien être procure cette liberté ! Celle liberté de vivre pour soi, de vivre de ses choix et de les assumer. 

Alors oui moi aussi je rêve de la belle histoire d’amour. Je peux être fleur bleue quand je veux (une vraie gimauve). Mais je pense qu’avant de se lancer dans une histoire d’amour, il faut se connaître ! 

Et pour ça rien de mieux que le célibat (« le céliba ka ba » comme dirait Saaturn). Pendant ces années j’ai appris à me découvrir ! À savoir ce qui me plaît, ce que je n’aime pas. Ce que je veux, ce que je ne veux pas. C’est d’ailleurs pendant cette période que j’ai ouvert mon blog et que je continue à le faire vivre ! C’est une des plus belles choses qui me soient arrivées. 


Vous ne pouvez pas vous installer avec une personne sans savoir qui vous êtes. Et je dirais même qu’avoir l’occasion de vivre seule avant de vivre en concubinage, c’est une chance. Pendant longtemps je me suis plainte de ce mode de vie. Car oui j’aimerais bien trouver Bryson Tiller torse nu avec une pizza faite maison au four quand je rentre chez moi (on peut rêver non ?). Mais je pense que je le rencontrerai un jour ! Au bon moment. Vous m’avez suivie ou pas ? Ce que je veux dire c’est que vous vivrez d’autant mieux vos relations (d’ailleurs qu’elles soient amoureuses ou amicales) en apprenant à vous découvrir chaque jour ! 

J’ai vu un message Facebook d’une fille qui disait qu’après trois ans de célibat, elle ne se considérait pas aussi jolie que ses amies. Car toutes ses amies sont en couple. Premièrement, l’amour n’est pas une question d’être jolie ou pas. Si votre chéri veut vous trouver jolie, il vous trouvera jolie ! Ce n’est pas la question ! Deuxièmement, avoir cet état d’esprit ne fait qu’empirer les choses. Je me suis souvent comparée à mes amies casées en me demandant ce qu’elles avaient de plus que moi ! Cela ne m’a menée nulle part si ce n’est vers la déprime. Et croyez moi une fille déprimée ce n’est ni joli à voir ni agréable à écouter ! Troisièmement, j’ai appris à avoir de la patience. Comment ? Je vous dévoile quelques astuces ! 

  • Ne vous interdisez rien ! Par là j’entends soyez libres de vos gestes. On n’est pas obligé d’être en couple pour aller boire un verre, aller au cinéma, ou même aller au restau. Prenez conscience de l’entourage que vous avez et prenez plaisir à le voir. Votre vie n’est pas censée tourner autour d’une personne en particulier. Votre entourage (famille et amis) mérite tout autant votre attention qu’un petit ami imaginaire !
  • Faites vous plaisir ! Cela vous obligera à vous découvrir. Vous avez une passion ? Développez la ! Faites en une activité dans laquelle vous vous investirez au point d’en oublier vos petits tracas de single lady
  • Prenez soin de vous ! Ça fait combien de temps que vous n’avez pas fait de manucure ? De masque capillaire ? De gommage ? Vous n’avez pas le temps où vous être trop occupée à pleurer sur votre sort ? Alors respirez deux secondes, préparez un thé et soignez ce qui est tout aussi précieux que votre personnalité : votre corps ! 
  • Ne vous apitoyez plus sur votre sort ! On aime tant mettre le doigts sur ce qui ne va pas dans notre vie. On en oublie ce qu’il y a de positif ! Le célibat n’est pas un drame. Il y a pire croyez moi. Donc au lieu de recenser le négatif, mettez en avant ce qu’il y a de bien. Votre boulot, votre famille, vos amis ? Ces choses sont tout aussi importantes. 

Libérez vous les filles. Je sais que ce n’est pas évident, je le vis tous les jours. Mais j’apprends à profiter de tout ce qui est positif dans ma vie. Et ça fait un bien fou ! Souriez, vous serez plus agréable et le reste suivra. 

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous a remotivé. N’hésitez pas à partager vos témoignages en commentaires. Bisous les filles, courage et adan on dot soley ! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s